Comment faire cohabiter bien être et performance ?

  /  BIEN ETRE AU TRAVAIL   /  Comment faire cohabiter bien être et performance ?

Comment faire cohabiter bien être et performance ?

Le bon fonctionnement d’une entreprise dépend de ses employés. Des spécialistes tels que McGregor et Fayol affirment que la performance des employés est reliée à leur bien-être. Que faut-il entreprendre pour faire cohabiter le bien-être et la performance ?

Le réaménagement des bureaux

Sachez que la constitution d’une entreprise est différente. Néanmoins, cela ne vous empêche pas d’innover votre intérieur. Lors d’une formation management, des spécialistes ont indiqué les piliers qui permettent de faire cohabiter bien-être et performance.

  • Impliquer les salariés dans la vie de l’entreprise : lors d’un changement de décor, il est important d’effectuer un sondage auprès des salariés. Aux États unis, par exemple, une société a réaménagé ses locaux selon les ambitions de ses salariés. Ils sont passés d’un petit bureau étroit à un Flex office. Ainsi, le choix des mobiliers, la couleur des murs et autres ont été réalisés avec les employés.

 

  • Établir collectivement les règles : en innovant votre lieu de travail, vous pourrez instaurer de nouvelles règles. Pour ce faire, nous vous conseillons de demander l’avis de vos employés. Le but est d’éliminer les frontières qui séparent les supérieurs hiérarchiques de ses subalternes. D’ailleurs, vous pouvez mieux discuter des nouvelles règles dans un lieu convivial.

 

  •  Veiller à ce que les stratégies de l’entreprise soient conformes aux innovations : innover ne requiert pas un grand budget. Toutefois, vos nouveaux locaux doivent être adaptés à l’image que renvoie votre société.

 

  • Casser les divergences entre salariés : les relations entre collègues sont importantes dans la vie d’une entreprise. Afin de garantir le bien-être et la performance des salariés, vous devez bâtir un lien de confiance entre eux. Pour ce faire, vous pouvez, par exemple, organiser un « after work » une fois par mois.Souvenez-vous que le réaménagement de vos bureaux est une étape incontournable pour faire cohabiter bien-être et performance.

 

La mise en place d’un nouveau système de gestion de carrière

En se référant au travail du fameux Abraham Maslow, pour être performants, les dirigeants doivent remplir les cinq critères relatifs aux théories des besoins.

  • Les besoins physiologiques : vous pouvez, par exemple, instaurer une cantine au sein de votre société.
  • Les besoins de sécurité : afin de réduire le stress de vos employés, nous vous conseillons de mettre en place un service de transport.
  • Les besoins d’appartenance : vous devez considérer vos employés, faciliter leurs intégrations et prendre ainsi leur place. Ainsivous allez établir un lien de confiance entre vous.
  • Les besoins d’estime : pour encourager vos salariés, vous pouvez les accorder des promotions, de la gratitude. C’est une méthode qui vous permettra de les inciter à améliorer leur qualité de travail.
  • Le besoin de s’accomplir : une fois les quatre premiers critères remplis, vous allez constater que la performance de votre main-d’œuvre augmentera.D’ailleurs, cette technique est utilisée par les grandes entreprises afin d’augmenter sa force de production et fidéliser sa clientèle. L’image d’une entreprise ne se résume pas à sa production. En effet, en cohabitant le bien-être de vos employés et leurs performances, votre société gagnera en crédibilité. C’est l’un des piliers fondamentaux qui assurent le bon fonctionnement d’une entreprise.

La mise en place d’un service de communication efficace

Lors d’une formation management, on ne cesse d’insister sur la mise en place d’un service de communication. Ainsi, les employés seront à l’affût des nouvelles directives. en créant des espaces d’échanges, de partage d’expériences.une communication bridée est en fait celle des ragots alors qu’une expression libre vers plus de créativité et mise en avant de son potentiel vous oriente sur un bien vivre ensemble.
vous obtiendrez une plus forte cohésion.
Bonnes pratiques.

Leave a comment